Aurelien_Mauplot_-_Menu_2.html
index.html

Lorient, Jingdezhen, cap Horn, Polynésie, Antarctique, mers du sud, Moana fa’a’aro, marseille...



/ Les évasions.


Mes recherches questionnent notre rapport aux espaces d’évasions, aux lieux

existants et aux paysages imaginaires. Elles font émerger ces envies et ces nécessités

naturelles que nous avons d’accéder aux histoires et aux rêves.

Mes productions sont des échos de mondes; elles reflètent ce que nous attendons

et ce que nous cachons, nos inconsciences collectives et nos aveuglements planétaires.



/ Approche


Par le prisme de la narrativité, mes recherches s’inscrivent dans le vrai et dans

l’impossible. Proches de Vendredi ou les limbes du Pacifique (M. Tournier), de Victor

Segalen et de Jules Verne autant que de l’histoire sans fin (M. Ende), elles s’inspirent

et interprètent les faits historiques et les mêlent à une fiction.

L’ensemble des oeuvres crée ainsi un vaste récit, où se confondent réel, imaginaire

et symbolique, pour devenir les témoins d’une histoire possible.



/ Moana Fa’a’aro.


J’ai découvert l’île de Moana Fa’a’aro à la suite de recherches sur un lieu qui

n’existe pas, dont personne n’a jamais entendu parlé, qui aurait disparu et dont je

ne connaissais pas le nom.

Je sais aujourd’hui qu’elle n’apparaît sur aucune carte, qu’elle se déplace et qu’il y

vit un peuple aux traditions ancestrales.