Subisland est une terre isolée et engloutie, perdue entre l’oubli et l’inexistant. C’est cette nécessité d’aller là où il n’y a rien, pour découvrir ce qui existe et que je ne vois pas.


Subisland est le troisième chapitre du cycle d’exploration du Monde à distance.

Après Les Possessions (2013), voyage déstructuré autour du monde, et Le Renversement du Monde (2014), inversion des altitudes et quête des plus hauts sommets de la planète, Subisland navigue sur les océans et entame une première plongée vers les profondeurs abyssales.


Le projet, initié fin 2014, s’étend sur deux ans : deux années de recherches concentrées sur les questions d’explorations, d’aventures et de fonds marins pour partir à la découverte du monde des profondeurs.


Subisland se construit selon des données collectées auprès de différents organismes* et s’inspire de récits, comme des carnets d’expéditions ou des livres d’aventure.


La première partie du projet s’est conçue avec la participation attentive du Muséum d’Histoire Naturelle de Nice, de l’IGN et de l’IFREMER.

* IFREMER - Institut Français de

Recherches pour l’Exploration de la

Mer - IGN - Institut Géographique

National, CNRS, SHOM - Service

Hydrographique et Océanographique

de la Marine - et des différents musées

parcourus.

Aurelien_Mauplot_-_Menu_2.html
index.html