Aurelien_Mauplot_-_Menu_2.html
index.html

    Au XVème siècle, en Chine, une étonnante boussole est fabriquée. Sur son écrin, le monde et l’Antarctique y sont précisément dessinés.


    En 1839, le capitaine Pierre de Karcouët et son équipage découvrent Moana F’a’a’aro, une île du Pacifique qu’aucune carte ne mentionne. Ils y séjournent plusieurs semaines, rencontrent les insulaires, découvrent des sculptures mystérieuses et un fémur gauche, n’appartenant à aucune espèce connue. Le jour du départ, le capitaine s’étonne : la boussole n’indique plus la même direction qu’à l’arrivée... L’île semble s’être déplacée.


    En 1904, l’expédition menée par le Commandant Lerrouge, pose les pieds en Antarctique. Pendant des mois, ils s’efforcent de creuser la glace pour toucher terre. Au terme de leurs efforts, ils découvrent un fémur droit, issu d’une espèce inconnue. Personne n’en reviendra vivant.


    En 2004, Charles Dremwell, armateur rouennais, affrête l’Antichtone, commandé par Giulia Camassade, en vue de retrouver le site du fémur en Antarctique.

En 2008, quatre ans plus tard et guidée par une boussole qui semble défaillante, l’expédition retrouve l’île de Moana Fa’a’aro.








Moana Fa’a’aro : du polynésien, signifie l’endroit au large où aucune terre n’est en vue.

Antichtone : continent hypothétique, anti-continent

Carte de Moana Fa’a’aro

Expédition sur l’Antichtone

2004 / 2008