Œuvre narrative.

Moana Fa’a’aro est construite à partir d’un récit qui commence au XVeme sicèle en Chine et dont la fin n’est pas connue (résumé).


Archives, documents, réels.

L’œuvre est composée d’un ensemble de documents (carte, éléments natruralistes, peintures, photos...). Ils illustrent un récit axé sur des contextes historiques réels dans lesquels se déploie une part fictionnelle, provoquant une confusion entre réel et imaginaire.



La photographie, les films ou les éléments naturalistes (minéraux, végétaux...) par exemples, reproduisent le réel tel qu’il est décrit dans le récit. Ils témoignent ainsi des lieux et des expériences, en apportant corps et sens à Moana Fa’a’aro.

Organisation.

Le récit compte actuellement six temporalités, dix lieux et une vingtaine de personnages dont le plus contemporain est Giulia Camassade, capitaine de marine, qui découvre en 2008 l’île de Moana Fa’a’aro.

C’est de cette expédition que sont issus la majorité des documents.


Restitution.

Le récit évolue au grès des expositions et des résidences. Les nouveaux pans de l’histoire et les nouvelles œuvres y sont créées.

La forme monstrative de Moana Fa’a’aro se traduit en soloshow par des installations murales et immersives.

Les immersions sont les illustrations de rêves (vécus ou fantasmé - Les absences flottantes).

Les murales témoignent des différentes expéditions et péripéties de l’histoire (composition naturaliste).

Lexique

Hormis Antichtone, tous les termes sont traduits du polynésien tahitien.


Moana fa’a’aro : (île) l’endroit au large où aucune terre n’est en vue

Antichtone : (navire) Anticontinent, continent hypothétique

Paoratu mato : (sculpture) l’arbre qui pousse dans le rocher

Ahi Nui : (volcan) le Grand Feu

Ta’amù : (l’enfant) le lien, ce qui lie les choses entre elles

Maemaeà : (œuvre) rêve

Ha’amana Ora’a : (œuvre et lieu) mémoire, souvenir, mémorial

Moetua : le rêve qui vient du large

Vahi Ahoaho : l’endroit où rien n’est à portée

Le projet est soutenu et accompagné par la région Nouvelle Aquitaine, la Drac Nouvelle Aquitaine et l’institut Français.